Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 LEGISLATIVES 2015

Ismael Tidjani-Serpos divorce avec le Prd et Adrien Houngbédji

L’honorable Ismael Tidjani-Serpos ne sera pas candidat du Parti du renouveau démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji dans la 5e circonscription électorale pour les prochaines élections législatives. C’est avec la liste de la Renaissance du Bénin (RB) de Léhady Soglo en alliance avec le Réveil patriotique de Janvier Yahouédéhou que ce cadre du PRD va à la conquête d’un siège pour la prochaine mandature de l’Assemblée Nationale. Avec RB, l’ancien député est positionné en tête de liste de sa circonscription électorale alors que sa famille politique de départ l’avait positionné en deuxième place. En claquant la porte du PRD pour rejoindre les Soglo, l’honorable a certainement pressenti qu’il risque, dans cette position, de faire encore l’expérience qui l’a tenu hors du parlement de 2011 à 2015 par perte de son siège à l’issue des dernières législatives. Cette fois-ci, il aurait voulu conduire la liste du PRD dans la 5e circonscription électorale et l’on remarque visiblement que ce n’est pas le désir de Me Adrien Houngbédji sinon le député ne quitterait pas sa famille politique qui l’a plusieurs fois porté à l’Assemblée Nationale. On peut commenter que l’ancien député a le désir ardent de retourner au parlement et pour cela il fallait qu’il soit bien positionné pour maximiser ses chances dans un environnement où la bataille sera rude entre les listes en compétition dans sa circonscription notamment avec la liste FCBE portée par Chantal de Souza. Le comportement de Tidjani-Serpos en quittant la liste PRD démontre la fragilité avec laquelle le PRD aborde les élections législatives 2015. C’est aussi le signe que le PRD a régressé avec le temps en électorat et ne serait plus en mesure de gagner un minimum de deux sièges dans la 5e circonscription électorale. La Renaissance du Bénin de son coté passe pour la famille d’accueil des frustrés qui n’ont pas eu la chance d’être tête de liste dans leur parti d’origine. Avant le cas Serpos, il y avait déjà le cas de l’honorable Benjamin Ahounou, un FCBE devenu tête de liste chez la RB.

Le résultat d’une perte de foi de longue date…

Cela aurait pu passer inaperçu une fois pour de bon si l’honorable Ismael Tidjani-Serpos avait été positionné tête de liste avec le PRD dans la 5e circonscription électorale. Faute d’avoir eu cet honneur, il a exprimé voire confirmé l’opinion selon laquelle il ne portait plus grandement son parti le PRD dans son cœur. La preuve, il a préféré travailler pour que la RB le comptabilise dans ses députés pour la prochaine mandature. Ceci en occupant une position plus favorable au lieu de batailler pour offrir le maximum d’électeurs au PRD même en étant à la deuxième position sur sa liste. C’est le signe d’une perte de foi au Parti du renouveau démocratique. Et cela ne date pas d’aujourd’hui. La dernière fois l’on a commenté la reculade de l’ancien député Ismael Tidjani-Serpos par rapport à sa formation politique remontait à septembre 2013. En tant que deuxième personnalité dans le rang des cadres de ce parti, il était une figure de proue qui a brillé par son absence à la mobilisation de l’université de vacance du parti à Sèmè-Kpodji. Si l’on fait allusion à 2013, c’est évidemment à cette université de vacance que le PRD avait attribué un carton rouge au projet de révision de la Constitution du Chef de l’Etat et dénoncé sa mauvaise gouvernance du Bénin. Un de nos articles avait remarqué l’absence de l’honorable Tidjani-Serpos au coté du PRD pour dénoncer ces faits alors qu’il défendait les mêmes sujets au coté de député de l’Union fait la Nation comme Sacca Fikara, Candide Azannai de la mouvance critique ou de l’ancien honorable Janvier Yahouédéhoue. Cela montrait déjà en son temps une certaine distance du député Serpos avec sa famille politique et laissait croire que l’amour entre l’homme et le PRD n’était plus au beau fixe. Aujourd’hui le résultat est là ! L’honorable a attendu le moment où ses intérêts sont fortement menacés pour prendre sa décision. On se demande si le rapprochement Serpos-Yahouédéhoue n’a pas facilité le positionnement du député PRD sur la liste de la RB dans la 5e circonscription électorale puisque les deux hommes avaient déjà par le passé défendu la vision que défend actuellement la RB après son désamour avec le Chef de l’Etat. Si le député Tidjani-Serpos se retrouve au parlement pour la 7e législature, il sera de toute façon compter dans le troupeau de Léhady Soglo.

Tag(s) : #election legislatives 2015; Bénin; Tidjani serpos
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :