Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ELECTIONS COMMUNALES DANS SEME-KPODJI

Christian Bankolé, une nouvelle force politique pour le PRD

Encore quelques jours et la Commission électorale nationale autonome (Céna) va rendre publique les résultats issus des élections municipales, communales et locales du 28 juin dernier sous réserve de la décision de la Cour Constitutionnelle. Mais dans les différentes structures décentralisées des partis et alliances de partis politiques, l’attente de ces résultats devient longue au point de susciter toutes sortes d’intoxication ou de manipulation. En entendant la proclamation des résultats, l’on remarque toujours sur le terrain une sorte de campagne post électorale à la même allure que la campagne pré-électorale dans le style de dénigrer son adversaire politique pour plaire à la population. Les élections sont terminées mais dans certaines localités la bataille entre camp politique opposé se poursuit. C’est à cette scène qu’on assiste dans l’arrondissement central de la commune de Sèmè-Kpodji avec les adversaires du Parti du renouveau démocratique (PRD).

Dans cet arrondissement de six villages, la bataille pour réduire les efforts du PRD dans les urnes ont été rudes. Et à défaut d’avoir les trois sièges, le parti du président de l’Assemblée Nationale s’en sort avec un siège. Celui défendu et obtenu par l’artisan Christian Bankolé connu sous le nom de Ebi énabo. Il a travaillé avec ardeur pour mobiliser et convaincre les populations afin d’obtenir démocratiquement ce siège pour son parti. Si son abnégation n’avait pas porté de fruit, le PRD n’aurait pas gagné de siège pour les communales dans l’arrondissement central car le jeune a dû faire face à des adversaires politiques expérimentés. Certains sont des élus de partis adversaires, d’autres des anciens camarades de lutte qui ont abandonné le PRD pour se mettre à leur propre compte. Dans cet environnement vicié, gagner un siège pour les « tchoco tchoco » a été un résultat de taille pour Christian Bankolé qui a confirmé sa popularité et surtout donné raison à son mentor Adrien Houngbédji qui a eu confiance en la jeunesse en le plaçant à la tête pour conduire sa liste dans cette unité électorale. Depuis la fin du scrutin, son élection continue de susciter assez de remous dans le rang de ses adversaires politiques. Beaucoup de combinaisons ont été opérées pour faire échouer la liste PRD avec celui qui conduit cette liste. A l’interne même de la section du parti dans cet arrondissement tout comme à l’externe tout porte à croire que Christian Bankolé a forcé le passage en réussissant seul le pari de la victoire de son parti dans son aire électorale. En effet, des griefs de certains membres à l’interne contre le PRD ont amené ces derniers à travailler en faveur d’autres listes adversaires en course pour les élections dans la commune. Des mécontentements de positionnement ou de non désignation par les responsables au haut niveau ont créé des frustrations que les victimes n’ont pas manqué d’exprimer. Le résultat est l’inertie observée chez certains candidats titulaires comme suppléant de la liste PRD de l’arrondissement central. Christian Bankolé de son coté devra dédier sa victoire à l’amour et la confiance que la population de l’arrondissement central de Sèmè-Kpodji accorde à sa personne.

Quelques chiffres bruts issus des urnes dans l’arrondissement central de Sèmè-kpodji. Ces chiffres à considérer avec réserve donnent :

  • Usp-Alléluia (2702)
  • PRD (2344),
  • FCBE (1796)

A l’Ecole primaire publique de Sèmè-Okoun où le candidat Christian Bankolé a voté, il a obtenu 463 voix pour le PRD contre 444 pour les FCBE et 71 pour Usp-Alléluia.

Par contre au CEG Sèmè-Okoun, le PRD a obtenu 78 voix contre 182 voix pour les FCBE qui ont eu la majorité des suffrages exprimés au niveau du collège dans Sèmè-Dandji. L’échec à ce niveau est le fruit du malaise interne à l’équipe de l’arrondissement ou des acteurs qui devraient maitriser la zone, ont laissé le terrain libre au profit de l’adversaire politique dans l’espoir d’amenuiser le décompte final pour contrer la tête de liste qui malgré tout a réussi à tirer son épingle du jeu.

Tag(s) : #elections communales; christian bankolé; prd; bénin
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :