Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Union des jeunes célestes (UJC) passe du virtuel à la réalité

Sylvain Onsa le Vice président UJC
Sylvain Onsa le Vice président UJC

C’est par la faveur d’une Assemblée générale constitutive tenue dans la salle de réunion du comité directeur du saint siège de l’Eglise du christianisme céleste (ECC) qu’est née samedi 19 décembre, l’Union des jeunes céleste (UJC). Ce mouvement de jeunesse vient de passer du monde virtuel au physique afin de rendre officiel son existence.

Selon des explications du supérieur senior évangéliste Stanislas Noubadan, président du comité préparatoire de l’Assemblée générale, l’Union des jeunes célestes est parti d’un forum de jeunes animé via le réseau social whatsapp. Ce forum virtuel regroupe des jeunes appartenant à cette congrégation religieuse dans divers pays du monde. On peut mentionner entre autres le Bénin, le Gabon, la Guinée Equatoriale, l’Afrique du Sud, le Ghana, la France, la Hollande, l’Angleterre pour ne citer que ces pays.

Depuis juillet 2014, ce groupe de jeunes est resté en contact telle une famille virtuelle par le téléphone grâce à l’application whatsapp. Ce qui leur a permis de tisser des liens d’amitié, de fraternité, de solidarité mais surtout de réflexion autour des questions de développement au sein de leur église commune notamment dans le sens du rôle de la jeunesse.

Plus d’un an après, il était utile pour eux de se faire connaitre par les instances du saint siège comme une nouvelle association de jeunes. C’est ce qui a expliqué l’exercice fait ce weekend au siège mondial de l’ECC à Porto-Novo. L’occasion leur était favorable puisque la plupart des jeunes de ces différents pays sont au Bénin pour le pèlerinage annuel de l’ECC. Faisant d’une pierre deux coups, l’Union des jeunes célestes autrefois virtuelle est portée sur les fonds baptismaux.

Ayant désormais une existence légale au sein de l’église céleste, l’UJC est dirigée par Serge Zohoungbogbo désigné comme président et Sylvain Onsa qui occupe le poste de vice président. Le mandat pour le bureau mis en place est de cinq ans. La nouvelle association est soutenue par d’autres telles que l’Association des jeunes chrétiens célestes (Ajec) et l’association et mouvement des jeunes chrétiens célestes (Amojec).

Leurs représentants à la rencontre de l’UJC ont prôné une fédération des diverses associations de jeunesse de l’ECC pour des actions combinées pour le développement de l’église dirigée aujourd’hui par le révérend pasteur Bennet Adéogun.

Tag(s) : #ECC, #UJC
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :