Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Atao Hinnouho pense faire du bien aux zem
Atao Hinnouho pense faire du bien aux zem

Lui président de la république, les conducteurs de taxi-motos communément appelés zémidjan auront des motos à quatre temps ! D’un point de vue écologique c’est acceptable mais d’un point de vue social c’est maintenir ces zémidjan sous le soleil pour la continuité de la misère. Le député Mohamed Atao Hinnouho, candidat aux élections présidentielles de cette année n’est pas de ceux qui pensent offrir aux zémidjan une vie meilleure.

Pendant que des réflexions se mènent pour sortir cette couche défavorisée de leur précarité, de les insérer dans d’autres secteurs porteurs pour leur garantir une autonomisation financière, de les reconvertir dans d’autres métiers qui réduisent considérablement les risques qu’ils prennent pour leurs vies dans l’exercice du job de zémidjan ; le candidat Atao Hinnouho n’a pas trouvé mieux dans son projet de société que de leur proposer des motos à quatre temps.

Que feront les zémidjan avec des motos à quatre temps ? Quel impact cela apportera dans la vie de ces conducteurs ? Le plaisir de rouler une moto à quatre temps ou…? En quoi une ambition pareille apporte un plus dans la réduction de la misère au sein de cette couche ? Est-ce une façon de légaliser ce job temporaire en métier d’avenir ?

Quand ces conducteurs racontent leurs quotidiens, on peut en déduire qu’ils n’ont jamais choisis faire ce métier. D’abord c’est une issue temporaire vers lequel ils vont pour satisfaire à leurs besoins ; ensuite c’est un job qu’ils n’ont pas envie de faire et le font malgré eux.

Ce corps de zémidjanmen regorge de nombreuses compétences que le pays peut exploiter à d’autres fins utiles. Ils attendent depuis plusieurs années les politiques d’insertion dans d’autres secteurs d’emploi pour sortir de la rue mais à y voir de près l’étau se resserre contre eux parce que pendant 10 ans par exemple, le président sortant Boni Yayi n’a pas pu leur offrir une issue.

Comment les sortir de cette misère? Photo google image

Comment les sortir de cette misère? Photo google image

Ils continuent d’espérer qu’un jour les idées jetées ça et là pour les sortir de leurs conditions aboutissent pour mettre fin à leur misère. C’est dans ce contexte que le pays est sur le point de changer son dirigeant. Le prochain sera-t-il assez concret pour trouver la solution idoine au phénomène zémidjan, un job à contre cœur qui absorbe de jour en jour la jeunesse censée travailler dans l’agriculture, dans les usines, dans d’autres secteurs d’activités…

Les candidats devront se prononcer sur la question lors des campagnes quand ils réuniront ces conducteurs pour les convois de propagande. Mais d’ores et déjà Atao Hinnouho, s’il devenait président de la république va implicitement maintenir ces conducteurs à leur place comme l’a fait Yayi pendant 10 ans.

C’est pourquoi le président du parti Resoatao n’a pas trouver une solution innovante mieux que des motos à quatre temps pour ces milliers de jeunes qui veulent déposer la blouse dans son projet de société « Ensemble construisons un Bénin prospère ». Quelle prospérité peut-on construire si des couches comme celle de la corporation des zémidjan continuent de vivre leur vie actuelle sans espoir de changer !

 

Tag(s) : #Atao, #zémidjan
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :