Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bain de foule au stade Charles de Gaulle le 30 janvier. Photo: Google image
Bain de foule au stade Charles de Gaulle le 30 janvier. Photo: Google image

Au Parti du renouveau démocratique (PRD) il n’y a plus débat autour du choix du candidat Lionel Zinsou, candidat désigné du régime sortant pour les élections présidentielles du 28 février prochain.

Adrien Houngbédji, président du PRD a exposé les motifs de ce choix aux militants ce samedi à l’occasion de l’investiture de Lionel organisée au Stade Charles de Gaulle à Porto-Novo.

Dans un stade sans commentaire rempli, Adrien Houngbédji a rappelé aux militants que le parti a fait l’opposition sous les présidents Kérékou, Soglo et Boni Yayi et cette fois-ci veut participer à la gestion d’Etat. Mais pourquoi le candidat du régime ? Le leader des tchoco tchoco indique que le Lionel répond mieux aux aspirations défendues par le PRD mais surtout est porté par le plus grand regroupement politique actuel au Bénin qu’est le parti FCBE.

A cela s’ajoute d’autres forces telle que la Renaissance du Bénin (RB) et ainsi à plus de chance de réussite. En dehors de ce que représente le candidat individuellement, il était aussi question pour le parti de ne pas gaspillé ses voix dans une aventure sans issue.

« C’est le candidat de l’union » estime Adrien Houngbédji. C’est ce qui explique l’union des adversaires politiques d’hier qui sont devenus des amis pour conduire Lionel Zinsou au perchoir de république. Pour y arriver le leader du parti arc-en-ciel demande à ses militants d’exprimer leurs suffrages en sa faveur le 28 février prochain pour une victoire par K.O au premier tour.

Tag(s) : #Présidentielles 2016, #PRD, #Lionel Zinsou
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :